Regards numériques

Les nouveaux formats en ligne, sous l'angle du cinema
Toggle navigation

Regards numériques

"Les images cinématographiques n'ont aucune capacité technique à réagir. Elles ne sont pas interactives, seulement actives : elles s'enchaînent mécaniquement, en suivant l'ordre irrémédiablement fixé de la pellicule, sans pouvoir le changer en cours de route. On ne peut ni arrêter le film ni modifier le scénario en cliquant sur une scène. On ne le peut pas parce que les images cinématographiques ne sont pas faites de matière programmable, c'est-à-dire numérique ; elles sont faites de matière photosensible, c'est-à-dire mécanique".

Stéphane Vial, L'Être et l'écran (2013).